Actualités

Déco, Design & Récupération
Tendances métiers - 21/10/2013

Avec leur capacité à jouer sur la récupération, le détournement et l'utilisation d'objets ayant déjà une “âme”, la décoration intérieure et le design offrent un regard spécifique sur le développement durable. Cela tombe bien, car les mentalités et les pratiques des consommateurs évoluent, et il nous semble aujourd'hui indispensable que les créateurs comprennent ces dynamiques et adaptent leurs offres pour être en phase avec ces nouvelles demandes.

1 casque de coiffeur + 1 pied de micro = 1 lampe. Photo Richard Carlier.

Quoi de neuf dans la récup’?

Question de pouvoir d’achat ou démarche écoresponsable, il n’est aujourd’hui plus tabou d’envisager d’utiliser des produits de seconde main pour s’équiper, ou de considérer que “savoir chiner” est devenue une qualité certaine.

Les spécialistes de la déco l’expérimentent depuis longtemps, et savent bien que c’est parfois dans les salles des ventes ou les brocantes que l’on fait les meilleures affaires. Le succès de sites de revente comme Le Bon Coin (avec plus de 20 millions d’annonces en cours…) ou la multiplication des dépôts-ventes témoignent également de cette dynamique.

Mais les initiatives ne s’arrêtent pas là, et il existe encore de nombreux bons plans, moins courus et riches en bonnes surprises. Citons notamment debarrachezmoi.fr qui liste les jours de vente chez des particuliers (sur le modèle des “garage sales” d’outre-Atlantique), des sites comme donnons.org ou recupe.net sur lesquels tout est gratuit, ou encore le réseau national des “ressourceries” qui répertorie également bon nombre de cavernes d’Ali Baba locales, débordantes d’imagination pour faire renaître des meubles qui aurait dû finir en décharge.

Récupération, création & customisation

Ces dernières années ont également vu se multiplier des actions de “recyclage créatif”, dans lesquelles l’utilisation d’un objet ou d’un élément usagé devient le support d’une création nouvelle.

C’était déjà par exemple, il y a une dizaine d’années, l’approche que le studio 5.5 designers avait adoptée, en créant sa collection de meubles et accessoires intitulée “Sauvez les meubles”. Réalisée en partenariat avec Le Secours Populaire, celle-ci consistait à “customiser” et à offrir une seconde vie à des éléments qui aurait dû finir à la poubelle: une preuve qu’il est possible de faire du neuf avec du vieux!

Sur la base d’un partenariat avec Ikea et Elle Décoration Belgique, l’atelier 4/5 nous propose quant à lui d’expérimenter le détournement, en créant une bibliothèque dernier cri à partir d’une banale commode de série. Pour cela, il suffit de se débarrasser de la notice d’origine, et de la remplacer par ce téléchargement gratuit: un défi qui offre un petit décalage que nous trouvons très fertile quand il s’agit de faire preuve de créativité ou de perfectionner pour concevoir ou consommer autrement.

A noter, et pour conclure, que les marques branchent aussi leurs offres marchandes sur cette tendance. Ikea a ainsi récemment lancé son programme Seconde Vie permettant de revendre ou relooker ses vieux objets, et Habitat vient d’ouvrir, au cœur des Puces de Saint-Ouen à Paris, une boutique vintage spécialisée dans l’achat et la revente de meubles et accessoires issus de leurs collections passées.

Pour celles et ceux intéressés par le sujet, nous vous invitons également à consulter ce tableau Pinterest, sur lequel nous avons commencé à compiler quelques projets ou initiatives qui ont retenu notre attention.

Catégories :

 est un établissement privé d’enseignement à distance, soumis au contrôle pédagogique de l’Etat.