Actualités

Vincent, formation Design
Portraits d'élèves - 18/07/2014

Vincent a déjà un parcours scolaire et professionnel riche et varié. Après être passé par la technique puis un cursus en école d'art, il a intégré l'edaa pour parfaire ses connaissances dans le domaine du design, tout en lançant en parallèle sa propre activité de création.

EDAA - Portrait Vincent - Photo © Marielle Huneau
Photo © Marielle Huneau

Comment avez-vous eu vent des possibilités offertes par l’école?

Tout simplement en cherchant sur internet. J’étais spécifiquement à la recherche d’une formule de formation à distance, et je me suis intéressé de près à celle offerte par l’edaa car elle répondait (notamment) à mes contraintes en matière de planning: j’ai monté ma propre entreprise dans le design de mobilier et l’architecture intérieure, et il m’était donc indispensable de trouver une formule qui soit la plus souple possible.

Quel est votre avis quant aux premières étapes de la formation?

J’apprécie tout particulièrement la clarté des enseignements: on apprend étape par étape, c’est toujours très bien expliqué et si j’ai des questions, je peux les poser directement au service pédagogique par mail ou par téléphone. J’apprends vite et beaucoup car les exercices sont toujours très axés sur la pratique. Et je passe le plus clair de mon temps à développer ma maîtrise des logiciels qui sont indispensables pour développer les idées que j’ai en tête (je pense notamment à SketchUp, Photoshop, Illustrator…).

Quel a été, jusqu’à aujourd’hui, votre parcours scolaire et professionnel?

J’ai 25 ans et j’ai commencé ma formation initiale avec un CAP en mécanique automobile. J’ai ensuite été embauché en CDI pour exercer ce métier en concession automobile, mais je me suis essoufflé au bout de 4 ans d’activité. Ce métier ne me plaisait plus, alors j’ai décidé de reprendre la main sur la direction que je souhaitais donner à mon parcours professionnel: j’ai donc intégré une école d’art en 2012, mais je ne suis pas allé au bout du BTS Design d’Espace que j’avais entamé. J’ai en effet été déçu car je n’y apprenais qu’à dessiner, il n’y avait pas comme à l’edaa d’exercices pratiques au plus près du terrain. Cela fait d’ailleurs selon moi partie des principaux avantages de ce que peut proposer l’école.

Pourquoi avoir choisi de suivre une formation à l’edaa?

C’est surtout la possibilité de concilier les enseignements avec mon activité en tant qu’indépendant qui m’a séduite: c’est une opportunité unique qu’il me fallait saisir pour atteindre dans les meilleurs dispositions les objectifs que je me suis donnés.

Où en êtes-vous actuellement dans votre formation?

J’en suis environ à mi-parcours. Je regrette parfois de ne pas avoir davantage de temps pour m’occuper de mes cours, mais je dois aussi faire “bouillir la marmite” et gérer les demandes qui me sont faites en tant qu’entrepreneur: il y a un équilibre à trouver pour progresser sur ces deux axes. Je n’ai donc pas une minute à moi!

Quels sont vos projets pour le futur?

Je veux développer ma société, et à terme changer son statut pour que sa forme corresponde bien avec l’évolution de son chiffre d’affaires. Dans l’immédiat, je suis en train de finaliser une collaboration avec des artisans céramistes de Peyrusse Le Roc, avec lesquels nous sommes en train de rendre concret mon exercice de design sur la suite d’accessoires de bureau: je suis plus qu’impatient de voir le résultat…

-- 

Quelques travaux de Vincent:

EDAA - Portrait Vincent - Formation design - Vue intérieure
Vue en perspective d'un espace intérieur colorisé sur informatique.

EDAA - Portrait Vincent - Formation design - Un objet pour cacher
Vue en 3D, maquette et plan technique d'un meuble.

EDAA - Portrait Vincent - Formation design - Objets de bureau
Vue 3D, photos de maquette et plan technique d'une gamme d'objets de bureau.

Catégories :

 est un établissement privé d’enseignement à distance, soumis au contrôle pédagogique de l’Etat.