Actualités

Expérimenter le coworking
Tendances métiers - 29/11/2013

Pour créer sa propre activité, il existe de nombreuses solutions permettant de ne pas se sentir isolé. Si le sujet vous questionne, vous entendrez rapidement parler du coworking et des tiers-lieux, qui représentent tout un panel de formules entre le travail à domicile et la formule traditionnelle de travail au bureau.

Coworking - Photo Richard Carlier

Briser l’isolement et trouver le bon équilibre

Xavier de Mazenod, co-animateur du blog Ze Village, est un spécialiste de ces solutions. Lorsque nous l’avons interrogé à ce sujet, il nous a livré le témoignage suivant: “que ce soit les espaces de coworking, les postes de travail décentralisés ou le temps partagé avec un groupement d’employeurs (pour ne citer que les principaux), on voit se développer de très nombreuses formules innovantes pour sortir de chez soi, aller à la rencontre d’autres professionnel(le)s et entamer autrement son incorporation dans la vie active.

Elles ont la qualité première de briser l’isolement pour inventer de nouveaux équilibres entre vie personnelle et professionnelle, tout en conservant un cadre propice au travail. On y dispose d’un lieu adapté pour produire (car il est équipé), et on y noue des liens au sein d’un collectif choisi. On est également libre de son assiduité, et on peut changer de formules en fonction de ses goûts, ou du type de spécialistes avec lesquels on souhaite s’associer.

En complément, ces regroupements font naturellement naître des initiatives positives, sous forme d’animation, de formation, mais aussi plus souvent qu’on ne le croit en termes de business et d’emploi”.

Les vertus du collectif

Caroline, qui exerce le métier de wedding planner et suit en parallèle une formation en décoration intérieure dans notre école, a par exemple choisi de louer un grand local avec plusieurs autres prestataires mariage avec lesquels elle avait l’habitude de travailler :

“Nous avons décidé depuis 2 ans de louer ensemble un grand atelier de 400 m² avec un décorateur événementiel, un DJ et une fleuriste.

Au-delà du fait de pouvoir disposer d’un espace bien plus confortable que celui que j’aurais pu m’offrir seule, ce que j’apprécie surtout ce sont les liens que nous avons pu tisser, le sens de l’entraide, et les idées que nous pouvons partager entre pros de la même filière.

On a appris à bien se connaître, chacun bénéficie du réseau de l’autre en termes de compétences ou de commercial, et de ce fait, nous sommes souvent ensemble sur des prestations : nous y gagnons beaucoup en efficacité et la satisfaction de nos clients n’en n’est qu’améliorée.”

Une formule à tester

On compte évidemment quelques inconvénients, propres à tous les projets collectifs, mais la plupart des formules ouvertes permettent également de tester sans grands engagements. Si l’envie vous en dit, n’hésitez donc pas à pousser la porte d’un tiers-lieu proche de chez vous (vous en trouverez de nombreux sur cette carte), voire même de créer le vôtre grâce à cette fiche de bonnes pratiques de création d’un télécentre !

Catégories :

 est un établissement privé d’enseignement à distance, soumis au contrôle pédagogique de l’Etat.