edaa.fr

HAUT DE PAGE

Patrick, formation Graphisme

Portraits d'élèves

 

Quel est votre parcours ?

Avant de m’inscrire à l’edaa j’ai eu deux carrières professionnelles de vingt ans totalement différentes, l’une comme technicien dans l’Armée de l’Air, l’autre comme responsable production dans un domaine prestigieux de Châteauneuf-du-Pape.
Gamin, j’ai toujours eu la passion du dessin et j’ai « croqué » par ci par là au fil des évènements de mes carrières, ainsi que des affiches ou logos à l’occasion faisant mes montages en découpant et collant (imaginez qu’en 1975 photoshop n’existait pas ! haha).

 

Pourquoi avoir choisi l'Edaa ?

J’ai choisi l’edaa car le contact avec le personnel d’accueil m’a paru très chaleureux et professionnel, à l’écoute de mon projet de reconversion.
Il était temps alors pour moi de m’adonner totalement à cette passion et acquérir les notions de base qu’il me manquait pour être performant de façon professionnelle.

 

Comment s'est passé la formation à l'Edaa ?

Mon parcours à l'edaa s’est étalé sur trois ans avec la détermination d’y arriver, trouver des créneaux horaires, dégager du temps pour travailler sérieusement avec application et méthode. Ne rien lâcher dans les moments de doute et accepter les critiques parfois difficiles mais justes, accepter que même adultes nous redevenons des élèves, ce que j’essaye de montrer aux nouveaux venus sur facebook.

Le déroulé des cours est impeccable, j’ai vu également qu’il s’est étoffé d’un planning pour mieux s’organiser et de tutos qui sont toujours utiles. Les responsables de formation ont toujours été à l’ écoute et d’un soutien efficace, j’incite d’ailleurs à d’avantage les interpeller, chose que je regrette ne pas avoir fait assez, pensant y arriver tout seul comme un grand, ha ha !

 

Vous avez créé votre entreprise : Graphïck...

En effet j’ai monté ma micro-entreprise, mes projets sont maintenant de continuer à créer, ne jamais m’arrêter ! Je foisonne d’idées autant en graphisme qu’en illustration avec un projet très personnel comme une bande dessinée, qui est actuellement à l’ écriture, car bien sur, et on ne le dit pas assez, le travail d’écriture est primordial ! Ma volonté est de maîtriser mes projets d’un bout à l’autre, allant du croquis à sa mise en place finale ! 

 

Quels sont vos projets actuels ?

Je consacre actuellement une partie de mes journées à travailler pour un domaine viticole qui m’a fait confiance de suite et a investi sur du matériel de production d’étiquettes de vin avec un rendu de très grande qualité, nous permettant une autonomie totale pour nos multiples projets de personnalisation d’étiquettes (évènementielles, personnelles ou associatives ). Un créneau impossible à gérer pour une imprimerie classique sur de petites quantités et avec un timing hyper serré.
J’insiste sur le fait que pour moi c'est un complément de retraite active ! Donc aucune « pression ». Que celles et ceux qui souhaitent se reconvertir et gagner leur vie sachent qu'il est préférable d’intégrer une entreprise afin « d’assurer » le présent, le métier d’artiste est comme celui d’un architecte free-lance, parfois tu gagnes, mais souvent tu perds ; il faut garder cela à l’ esprit.

 

Le mot de la fin ?

Pour terminer ce petit « reportage » je remercie tout le personnel de l’edaa car cette formation, au-delà de m’ instruire, m’a permis surtout de croire en mon projet, de me rendre compte que j’en étais capable !

 
 
Patrick Picard