logoEdaa Logo - edaa.fr

HAUT DE PAGE

Coline, élève en graphisme nous parle de son stage ! 🤩

Nos coups de coeur

Bonjour Coline, pouvez-vous présenter brièvement ? 

Coline Jeanneau, 31 ans cette année et en pleine reconversion professionnelle. J'ai fait des études dans le secteur de la communication et de la médiation culturelle et j'ai essentiellement travaillé dans le secteur de l'exploitation cinématographique où j'ai été agent d'accueil, employée administrative et assistante de direction.

Mais suite à un grand voyage autour du monde pendant presque deux ans, j'ai eu envie d'évoluer vers un travail plus créatif. C'est pourquoi depuis l'année dernière je me forme au métier de graphiste via l'EDAA.

J'aime beaucoup ce nouveau milieu, qui m'offre la perspective de travailler un jour à mon compte. Mon objectif à court terme est de terminer la formation et de trouver un poste comme salariée, d'acquérir de l'expérience avant de me lancer en freelance.

Photo de Coline élève en graphisme à l'edaa


Où en êtes-vous dans la formation ?

Je suis à la partie 2. J'ai commencé la formation en étant salarié au cinéma, je faisais mes exercices durant mes jours de congés. Puis j'ai eu un bébé (ce qui a mis la formation en pause) et j'ai pris la décision de quitter mon travail afin de me consacrer pleinement à la formation.
 

Vous avez choisi de faire un stage durant votre formation, comment l'avez-vous trouvé ?

Je suivais le travail d'Antoine Corbineau sur Instagram et j'ai vu qu'il cherchait un.e stagiaire en graphisme, je me suis dit que ça pourrait être une belle expérience et j'ai envoyé mon portfolio.

J'y ai mis mes réalisations à l'EDAA mais aussi des commandes faites pour des proches ou des professionnelles. Je l'ai rencontré et j'ai commencé mon stage quelques jours après !
 

Pouvez-vous nous en dire un peu + sur Antoine et l'entreprise ?

Antoine Corbineau est un illustrateur français qui vit à Nantes. Il est diplômé du Camberwell College of Arts de Londres et de l’École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg et il travaille et a travaillé avec de grandes agences de design et de publicité à travers le monde. Il est aussi le directeur artistique des Minis monde, une revue pour enfants sur le voyage basé à Nantes.

​Ses œuvres colorées ont séduit des clients dans le monde entier. Sa spécialité est de créer des patchworks composés d'une multitude de textures, d’illustrations et de typographie. Passionné de cartographie, il a dessiné les cartes des grandes villes de France et du monde. Très détaillées, elles sont des portraits fidèles et ludiques de ces villes. Londres, Barcelone, New York ou Tokyo se déclinent en multiples puzzles, patchworks à l’inépuisable poésie.

Parmi ses clients, il compte : New York Times, Hermès, Vanity Fair, Dior, Veuve Clicquot, Apple, Facebook, Le Monde, Blablacar, Google, Air France, Accor Hotels, JCDecaux, Tassimo, Eurostar, The Guardian, The Hollywood Reporter, Ville de Nantes, La Maison du Chocolat, Les Mini Mondes…

Illustrations d'Antoine Corbineau illustrateur à Nantes


Quelles sont vos missions principales ?

Je fais des recherches pour les nouveaux projets : des inspirations ou des moodboards puis je réalise les crayonnés, les premiers jets du projet, basé sur mes recherches. Ensuite, Antoine et Léa (son assistante) s'appuient sur mon travail pour réaliser la commande finale.

Je suis en stage dans son atelier depuis un mois maintenant et il y a eu de nombreux projets mis en place : un travail sur un skateboard, une collaboration pour des draps, des dessins pour la revue des minis mondes, une couverture de livre, des cherche et trouve sur des séries...
 

Un bilan en quelques mots sur votre stage ?

Cette expérience est super enrichissante ! Ce stage me permet de mettre en application ce que j'ai pu apprendre pendant ma formation et d'acquérir de l'expérience au sein d'un milieu encore nouveau pour moi.

Cela me permet aussi de me rendre compte de la réalité de ce métier, du type de travail et d'investissement que cela demande. Je suis étonnée par la variété des projets et par leur quantité : toutes les semaines de nouveaux projets arrivent à l'atelier. Ces dernières semaines ont confirmé que je ne me suis pas trompée et que je désire vraiment travailler dans ce domaine.
 

Merci Coline pour ce témoignage !  👏